Concert virtuel des groupes alsaciens

Ce samedi soir, nous organisons un concert virtuel au profit des groupes alsaciens:
https://www.facebook.com/G4AmnestyStrasbourg/posts/1042307402936048

Soyez nombreux!

Publiée par Groupe 4 Amnesty Strasbourg sur Dimanche 6 décembre 2020

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les 10 jours pour signer et le marché de Noël

Le mois de décembre voit habituellement plusieurs évènements se produire à Strasbourg: le marché de Noël, mais aussi l’anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme le 10 du mois, qui fournit l’occasion aux 10 jours pour signer, pendant lesquels nous attirons l’attention, en particulier aux visiteurs de notre chalet de la place Kléber, sur 10 cas emblématiques de défenseurs des droits humains et de groupes qui ont

chalet du Village du Partage en 2019

besoin de notre soutien.

Cette année, nous n’aurons pas de chalet ni de marché de Noël, mais vous pouvez visiter le site de vente d’Amnesty International France, et faire vos emplettes de Noël comme vous l’auriez fait au chalet.

Couverture du catalogue de Noël 2020

Vous pouvez également effectuer un « cadon », un don pour la défense des droits humains, au profit des groupes d’Amnesty Interntational à Strasbourg, que vous offrez à un proche, et qui bénéficie d’une déduction fiscale de 66%. Nous vous adresserons une carte cadeau.

Enfin, pour partager un moment de convivialité et de musique, nous vous invitons à un concert virtuel avec le duo Passacaille:
Claire Rigaux violon, Delphine Miesch-Kretz alto, le 12 décembre à 19h, sur YouTube et Facebook.

Au 12 décembre donc, et portez-vous bien.

Publié dans À Strasbourg, Actions | Laisser un commentaire

Rencontre avec le député Sylvain Waserman autour de la loi pour la sécurité intérieure

Pendant l’été, le gouvernement a annoncé son intention de présenter, selon la procédure accélérée qui limite la capacité des parlementaires à examiner et modifier le texte, une nouvelle loi dite pour la sécurité intérieure, qui en particulier inclurait dans le droit ordinaire plusieurs dispositions jusque là prévues exclusivement sous le régime de l’état d’urgence. Le gouvernement a présenté, indûment selon nous, cette modification profonde de notre droit comme la condition nécessaire à la sortie de l’état d’urgence, sortie qu’Amnesty réclamait depuis de nombreux mois. De nombreuses associations, le défenseur des droits M. Toubon, et jusqu’aux représentants de l’ONU pour les droits de l’homme, ont critiqué le projet de loi.

Nous étions naturellement opposés au maintien de ces dispositions après la sortie de l’état d’urgence, et nous avons demandé aux députés des trois premières circonscriptions du Bas-Rhin de nous recevoir pour en discuter. M. Sylvain Waserman, député de la 2me circonscription et vice-président de l’Assemblée Nationale, a accepté de nous recevoir longuement pour en parler, le 20 novembre 2017. (MM. Michels et Studer ne nous ont pas répondu.) Strasbourg est particulièrement concernée, car des possibilités accrues de fouille et de contrôle d’identité sont prévues sans contrôle judiciaire jusqu’à 10 km des frontières et points d’entrée, ce qui inclut la majeure partie de l’Eurométropole.

Malheureusement, notre rencontre ne fut possible qu’après le vote de la loi et son entrée en vigueur, mais la discussion fut cependant fort utile: pour nous permettre d’exposer nos critiques de la nouvelle loi, mais aussi pour discuter de l’avenir de ses dispositions.

En particulier, la loi prévoit un contrôle parlementaire de l’application de la loi par le gouvernement et ses représentants. La commission de contrôle n’est composée que de trois membres (deux députés LREM et un député LR), qui auront besoin du soutien de leurs collègues pour remplir leur mission de façon satisfaisante. Nous avons convenu d’informer M. Waserman de cas d’application de la loi préoccupants dont Amnesty International aurait connaissance.

Le Parlement a également exigé une « clause sunset » prévoyant qu’en 2020 l’application et le bien-fondé de certaines dispositions seront revus.

Par ailleurs, le Conseil constitutionnelle a été saisi en décembre, par une question prioritaire de constitutionnalité, sur les mesures individuelles de contrôle administratif et de surveillance.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Visite de l’avocat palestinien Farid al-Atrash à Strasbourg

Chaque année pour les 10 jours pour signer, l’évènement mondial par lequel Amnesty International mobilise le public pour soutenir plusieurs défenseurs des droits humains et associations emblématiques, la section française invite l’un d’eux en France pour rencontrer membres, sympathisants, et plus généralement le public pour partager son expérience.

Farid al-Atrash

Farid al-Atrash
(Chronique d’Amnesty International,
décembre 2017)

Cette année, nous avons invité Farid al-Atrash, avocat palestinien qui aux côtés de son client et ami Issa Amro, est l’un des cas retenu. Farid, accompagné de sa femme Wafaa, est venu trois jours en Alsace, du jeudi 7 au samedi 9 décembre 2017, à Haguenau et à Strasbourg.

Farid al-Atrash est un militant non violent opposé à la colonisation israélienne. Il est aussi le responsable pour le sud de la Cisjordanie de la Commission indépendante des droits de l’homme, qui emploie 110 personnes. Il défend aussi son ami Issa face à l’Autorité palestinienne, qui a arrêté ce dernier pour un post Facebook dans lequel il dénonçait l’arrestation arbitraire d’un journaliste critique du président Mahmoud Abbas.

En février 2016, il a participé avec Issa Amro à une manifestation non violente à Hébron pour dénoncer la fermeture aux Palestiniens de la rue Shuhada, autrefois artère commerçante populaire. Poursuivis devant un tribunal militaire israélien, ils font tous deux l’objet d’accusations dénuées de fondement, dont l’objectif est d’entraver leurs activités de défense des droits humains.

Arrivé à Strasbourg via Hamman et Paris, Farid est allé jeudi au Conseil de l’Europe, exposer sa situation au Secrétariat de la Commission des Affaires Politiques de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe en compagnie de Rita Patricio, représentante de Amnesty International auprès du Conseil de l’Europe et d’Elsa Olaizola, chargée de campagne – Programme Libertés de Amnesty France.

Le soir, il a rencontré les étudiants en droit de l’université de Strasbourg et a débattu de la situation dans les territoires occupés par Israël aux côtés du Strasbourgeois Georges Federmann.

Vendredi, selon une tradition maintenant bien établie lors de chaque campagne des 10 jours pour signer, plus de 120 lycéens du lycée Schumann de Haguenau ont rencontré Farid (article payant des DNA), et il a pu leur expliquer le sens de son engagement pacifique pour la liberté des Palestiniens de circuler dans leur pays et de manifester dans sa ville de Bethléem et dans les territoires occupés, ainsi que les circonstances de son arrestation.

Il est enfin revenu samedi à Strasbourg où il a d’abord retrouvé des militants des groupes locaux d’Amnesty International, avant de profiter du marché de Noël de la ville. Lors de notre rencontre dans un café strasbourgeois, accompagné de sa femme, il nous a exposé les difficultés de la vie des Palestiniens de Bethléem, la peur constante des arrestations et des vexations imposées aux habitants palestiniens. Farid al-Atrash devait rentrer quelques jours plus tard dans son pays pour être jugé par un tribunal miliaire israélien, militaire car c’est la justice militaire qui est responsable dans les territoires occupées, y compris à l’encontre des civils. Durant son procès, il sera défendu par une avocate militante d’une association israélienne. Quelques jours après la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, il était pessimiste sur l’évolution à court terme du conflit, mais restait déterminé à agir de façon pacifique pour les droits des Palestiniens.

Nous remercions les sympathisants arabophones de l’Antenne Jeunes de l’Université, qui durant ces quelques jours ont assuré la traduction entre l’arabe et le français.

Vous pouvez toujours signer pour Farid et son ami Issa la pétition d’Amnesty International.

Publié dans À Strasbourg, Actualités | Laisser un commentaire

Ciné-club des droits humains à l’Odysée 2017-2018

Programme du ciné-club 2017-2018

Depuis près de 20 ans, le groupe 77 d’Amnesty International coordonne avec l’équipe du cinéma Odyssée de Strasbourg le ciné-club des droits humains: chaque mois, un film récent sur un sujet lié aux droits humains est présenté, et suivi d’un débat avec un ou plusieurs spécialistes de la situation évoquée dans le film.

La séance commence généralement à 20h15. Programme en PDF.

 

DateFilmSynopsis 
10/10/17La pirogue de Moussa Toure (2012) (France, Sénégal, Allemagne) Rejoindre l'Europe par l'océan atlantique) Un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol.
Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n’ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui l’attend.
laPirogue
14/11/17 Burning Birds / Davena Vihagun de Sanjeewa Pushpakumara, Sri Lanka/France/Pays-Bas/Qatar, 2016, 84'Lorsque le mari de Kusum est assassiné par des paramilitaires, elle se retrouve seule avec leurs 8 enfants. Cette œuvre obsédante, montée comme un théâtre tragique et portée par une photographie parfaitement maîtrisée, dépasse les frontières: à travers Kusum, c’est le destin des millions de femmes sans aucun accès aux droits les plus élémentaires qui est chanté. Ce film est un puissant hommage à leur courage.BurningBirds
05/12/17 Apprentice de Boo Junfeng, 2016Aiman officie dans une prison de haute sécurité. Rahim, le bourreau en chef, y accompagne les derniers jours des condamnés. Rapidement, il prend le jeune gardien sous son aile et lui apprend les ficelles du métier. Aiman s'avère être un exécutant très appliqué, mais sa conscience et ses véritables motivations le rattrapent peu à peu.
09/01/18 Colonia de Florian Gallenberger, 2015Chili, 1973. Le Général Pinochet s'empare du pouvoir par la force. Les opposants au coup d'Etat descendent dans la rue. Parmi les manifestants, un jeune couple, Daniel photographe et son ami Lena. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d'une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n'est jamais sorti. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad.
06/02/18Le vénérable W. (soutenu par AIEn Birmanie, le « Vénérable W. » est un moine bouddhiste très influent. Partir à sa rencontre, c’est se retrouver au cœur du racisme quotidien, et observer comment l'islamophobie et le discours haineux se transforment en violence et en destruction. Pourtant nous sommes dans un pays où 90% de la population est bouddhiste, religion fondée sur un mode de vie pacifique, tolérant et non-violent.LeVenerableW
13/03/18 Tehran Taboo de Ali Sooznadeh, 2017Téhéran : une société schizophrène dans laquelle le sexe, la corruption, la prostitution et la drogue coexistent avec les interdits religieux. Dans cette métropole grouillante, trois femmes de caractère et un jeune musicien tentent de s’émanciper en brisant les tabous.TeheranTabou
10/04/18L'autre côté de l’espoir de KaurismakiHelsinki. Deux destins qui se croisent. Wikhström, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Khaled est quant à lui un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile.LAutrecotedelespoir
15/05/18Get Out de Jordan Peele, 2017Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.Getout
05/06/18 Celui qui sait saura qui je suis, de la cinéaste belge Sarah Moon Howe.A un moment de ma vie, j’ai rencontré un défenseur des droits de l’homme en Ukraine et j’ai voulu faire un documentaire sur lui. Je voulais voir et il voulait être vu. Je tenais la caméra. Il me donnait plus que ce que je voulais lui prendre. Nous n’étions plus en accord, j’ai arrêté le film.
Affaire classée alors ? Ca l’était jusqu’à ce que j’apprenne sa mort, trois ans plus tard. A son enterrement, je ne suis pas la seule à me demander : qui est Andrii Fedosov ? Est-il vraiment dans le cercueil ? L’ai-je mis en danger en voulant le filmer à tout prix ?
Cet homme mystérieux que j’ai admiré puis oublié, je me souviens de lui et j’y reviens aujourd’hui.
Andrii a été soutenu par Amnesty International et des militants locaux l'ont pris en charge durant deux années à Strasbourg.
Celuiquisaitsauraquijesuis
Publié dans À Strasbourg | Laisser un commentaire

Réunion de mars 2017

•    vente de produits AI!
•    tour de table
•    nouvelles d’Amnesty
⁃    18 mars: AG alsacienne
⁃    AG France
⁃    élection de notre délégué: candidatez-vous!
•    petit exposé de Mari sur son expérience AI à Durham, UK
•    actions passées:
⁃    BNU: Anne
⁃    conférence de presse: Elke
⁃    réunion avec les Democrats Abroad: Mari
•    réunion des groupes de Strasbourg: Bertrand
⁃    AG et proposition de résolutions du groupe 23
⁃    payement de la cotisation de l’AJ Pasteur
•    actions prévues (plus ou moins par ordre chronologique):
⁃    vente du rapport dans les librairies/bibliothèques
⁃    6me anniversaire de la guerre en Syrie
⁃    Journée Portes ouvertes du Parlement: Elke, Lucia
⁃    Facebook, twitter: Clémentine
⁃    Hatem
⁃    actions/présentations en lycée
⁃    AJ Pasteur: organisation d’une rencontre sportive, avec des réfugiés, sur le thème de l’accueil des réfugiés: Éloïse et Zoé
⁃    brocante Krutenau
⁃    barrage: quels artistes ont répondu positivement, prochaines étapes
⁃    Villes pour la vie: 10 octobre 2017
⁃    action avec la médiathèque sur les enfants dans la guerre
⁃    stand à la prison pour le 10 décembre?
•    prochaine réunion: plutôt le mardi 18h pour Camille?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire